Isolation des combles : Quel est le budget à prévoir ?

Le meilleur moyen pour faire des économies de gaz et d'électricité, c'est l'isolation thermique. Cependant, devant l'ampleur des travaux à effectuer, on peut se sentir perdu. Quelle partie du logement rénover en priorité ? Avec quel isolant ? Faire appel à un professionnel ? Effectuer les travaux soi-même...

Autant de questions, certes importantes, mais qui ne doivent pas être vos premières préoccupations. Non, avant cela, posez-vous une seule question : comment aménager mes combles au meilleur prix ?

 

Pourquoi effectuer l'isolation de ses combles ?

La plus grande déperdition de chaleur s'effectue par le toit au sein d'un logement. Une déperdition qui correspond, en moyenne, à 30% de l'énergie produite. Des combles non-isolés sont donc extrêmement énergivores, ce qui nuit considérablement à votre facture de chauffage et à l'environnement. Alors, que ce soit pour le confort de vie, les économies ou pour valoriser votre patrimoine en cas de revente, l'isolation des combles est la priorité absolue.

 

Comment isoler ses combles ?

La méthode d'isolation variera notamment selon la nature de l'espace situé sous votre toit. Il existe ainsi deux catégories de combles :

  • aménageables : un espace suffisant pour permettre la création d'une pièce supplémentaire
  • perdus : un espace insuffisant pour permettre la création d'une pièce supplémentaire

Dans le premier cas, la meilleure alternative est d'utiliser un rouleau de laine de verre comme isolant. Il suffit simplement de le poser sur la toiture et la charpente. Dans le second, il sera plus avantageux d'utiliser une autre méthode : le soufflage. Avec cette technique, les isolants en flocons sont répartis partout sur le sol.

 

Combien pour isoler ses combles ?

Évidemment, la fourchette de prix peut être soumise à différentes variables. Selon votre choix de matière isolante, l'espace à combler, la nature de vos combles, le montant de votre facture peut donc évoluer. Cependant, on évalue le coût de telles rénovations énergétiques à environ 3000 euros. Attention, ce n'est qu'une estimation puisqu'on peut trouver des facturations de travaux à 400 euros et 30 000 euros.

 

Les aides disponibles pour l'isolation des combles

Pour amoindrir le coût global de vos travaux d'isolation, l'état et différents organismes mettent à votre disposition des aides financières. Parmi les plus intéressantes on peut citer :

  • le crédit d'impôt développement durable
  • l'éco-prêt à taux zéro
  • les subventions régionales
  • les subventions de l'Anah (Agence nationale de l’habitat)

Enfin, si vous répondez à certains critères d'éligibilité, vous pouvez bénéficier du programme isolation des combles à 1 euro. Pour cela, vous devez ne pas dépasser un certain seuil de revenus calculé en fonction de votre zone géographique.

Actuellement, isoler ses combles est devenu aussi simple qu'économique. Les aides multiples, la volonté des pouvoirs publics de faciliter la transition énergétique des foyers permettent un coût global des travaux souvent dérisoire. Un coût, de toute manière, amorti par les économies d'énergie ultérieures.

Isoler son logement... Un geste qui profite à l'environnement et à votre portefeuille.

Devis d'isolation par un professionnel
Testez votre éligibilité